Fonctionnement de la classe

Après divers essais qui sont tombés aux oubliettes, j’ai enfin trouvé une organisation qui me convenait, convenait à mes élèves et convenait aux ATSEM.

L’idée de départ était d’apaiser un peu le climat « électrique » de cette classe qui partait rapidement dans tous les sens. Il a fallu trouver le bon équilibrage entre « jeu libre et apprentissages structurés »,  entre « autonomie et activités dirigées », entre « travail individuel et co-apprentissages ».

Les activités autonomes, présentées plus en détails ici, se sont avérées être une très bonne solution.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 × quatre =