Le cahier de réussites

On en parle beaucoup et chacun y va de son avis, la plupart du temps sans même avoir tenté l’expérience dans sa classe.

Les critiques principales :

  • absence de référence à la norme : cette sacro-sainte « norme » si chère aux enseignants français ! « Comment les parents sauront-ils que leur enfant a des difficultés ? » Sans doute, le sauront-ils parce que nous aurons pris le temps d’en parler avec eux, car j’ose espérer qu’ils ne l’auraient pas découvert au fl des nombreuses pages d’un cahier d’évaluation aussi inutile que dévoreur de temps d’apprentissage. De plus, rien de plus flou que la norme à un âge où une année représente un quart de la vie, alors n’est-il pas temps, enfin, de laisser aux enfants le temps de grandir, de découvrir, d’apprendre, sans leur coller une étiquette « verte, orange ou rouge » ?
  • dévoreur de temps : de quel temps parle-t-on ? Celui de la préparation ? Ce travail de conception, normalement effectué en équipe, ne sera pas à refaire tous les ans. Il y aura bien sur de nécessaires retouches, mais la base ne changera pas. Peut-être parle-t-on du temps de travail ? du temps d’apprentissage ? Le temps pris à faire le point sur ce qu’on sait, sur ce qu’on a appris, sur les nouveaux objectifs que l’on peut se fixer, n’est jamais du temps perdu, c’est du temps d’apprentissage. Et un apprentissage bien plus utile, bien plus solide qu’une fiche où l’on doit colorier 2 fleurs et 3 cochons…

Quelques liens utiles …

Cahier de suivi (pôle maternelle 37)

La lettre du pôle maternelle 78

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

deux × 4 =