Des albums pour les Petits

Il n’est pas toujours aisé de trouver des albums pour les petits qui ne soient pas trop simplistes. En voici quelques-uns testés en classe.

Pour commencer, la série d’Olivier Dunrea à l’École des loisirs :

  • « Lola » : premier album de la série; nous faisons connaissance avec Lola, petite oie jaune aux bottes rouges.
  • « Lola et Olga » : Lola a rencontré Olga, une oie plus petite encore qui elle porte des bottes bleues. Lola et Olga sont amies, même si Olga ne fait pas toujours ce que veut Lola.
  • « Ollie » : Nous faisons maintenant connaissance avec Ollie qui est encore dans l’œuf et bien décidé à ne pas en sortir.
  • « Ollie le râleur » : Ollie, petit oison brun n’a pas de bottes et veut des bottes. Ollie est aussi un vrai râleur et il mène Lola et Olga par le bout du nez.

Ces oisons sont fort sympathiques et permettent d’aborder des questions importantes pour les plus petits. Albums petit format, illustrations tendres et simples. Phrases courtes adaptées aux PS (et TPS). Mes PS étaient fans.

Une seconde série avec de petits albums destinés aux plus jeunes. Claude Ponti nous emmène derrière Tromboline et Foulbazar (École des loisirs). Plus difficile d’abord que Lola et Olga parce qu’avec Ponti, le second degré est toujours présent, parce que tout n’est pas écrit, parce que les illustrations offrent une infinité d’interprétations, parce qu’il faut toujours creuser derrière, mais tellement riches. Mes préférés :

  • « le Non » : Tromboline et Foulbazar rencontrent aujourd’hui une drôle de bête en forme de…en forme de… en forme de NON !
  • « Dans rien » : Tromboline et Foulbazar ont l’imagination galopante. Ici, ils nous livrent ce qu’ils voient lorsqu’ils sont … dans un seau, dans un nid, dans un cartable, dans un lavabo, dans une forêt, dans une casserole, dans des livres ou … dans rien.
  • « Le nuage » : Les deux poussins ont décidé de jouer à Météolala et manipule les éléments au gré de leur humeur. Cela se termine dans un gros nuage noir de colère rapidement dispersé par un câlin de Papa.
  • « Le cauchemar » : Tromboline et Foulbazar dorment paisiblement mais Adémar Tousseul, le cauchemar a décidé d’occuper l’espace. Heureusement la Fourmi-à-grosse-voix et Woualazili-Doudou veillent sur leur sommeil.
  • « La voiture » : la voiture télécommandée de Foulbazar préfère jouer avec Tromboline. Alors Foulbazar est très en colère … Mais comme toujours, tout s’arrange.
  • « Les masques » : Tromboline et Foulbazar fabriquent des masques terrifiants.
  • « L’avion » : Les poussins veulent voler. Ils essaient toutes sortes de techniques mais « en fait, pour voler, il faut faire le vrai bruit de l’avion dans le ciel »…
  • « Les épinards » : une soirée de poussins… manger des épinards et finir tout vert, prendre un bain avec beaucoup de mousse, enfiler son pyjama à l’envers et faire un gros câlin à Maman avant de s’endormir.
  • « Le bébé bonbon » : Tromboline et Foulbazar rencontrent un bébé bonbon qui pourrait bien avoir une grande famille, mais comment résister à un bonbon ?